Afin de vous faire profiter de la meilleure expérience possible, notre site utilise des cookies. La désactivation des cookies peut empêcher le bon fonctionnement de notre site Internet. Cliquez sur Ok pour faire disparaître ce message (votre choix sera mémorisé).

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez les Termes et Conditions et notre utilisation des cookies.

Mastic universel PE Poly Plast 0,20kg APP APP 010106Mastic universel PE Poly Plast 0,20kg APP APP 010106
  • Neuf
(La revue0)
7,48 €
Spray lubrifiant Graisse en aérosol APP APP 212033Spray lubrifiant Graisse en aérosol APP APP 212033
  • Neuf
(La revue0)
11,65 €
Mastic universel avec durcisseur Premia 0,6 kg APP 010309Mastic universel avec durcisseur Premia 0,6 kg APP 010309
  • Neuf
(La revue0)
14,15 €
Mastic ultra universel avec durcisseur 0,5 L APP 010406Mastic ultra universel avec durcisseur 0,5 L APP 010406
  • Neuf
(La revue0)
15,82 €
Ruban adhésif double face bleu adhésif TD Super APP 040811Ruban adhésif double face bleu adhésif TD Super APP 040811
  • Neuf
(La revue0)
4,13 €

CONTRÔLE TECHNIQUE : COMMENT BIEN PRÉPARER SA VOITURE ?

CONTRÔLE TECHNIQUE : COMMENT BIEN PRÉPARER SA VOITURE ?

 contrôle technique est obligatoire pour pouvoir circuler, sous peine de contravention, voire d’immobilisation du véhicule. Il a pour but d’inspecter régulièrement les principaux points de sécurité des véhicules légers de moins de 3,5 tonnes. Cet examen doit être réalisé dans un centre agréé par l’État :

    • aux 4 ans d’un véhicule neuf,

    • tous les 2 ans après la date du premier contrôle technique,

    • par le vendeur, dans le cas d’une vente si le dernier contrôle technique a plus de 6 mois.

Depuis la nouvelle réglementation européenne entrée en vigueur le 20 mai 2018, il porte sur 132 points de contrôle (contre 125 auparavant).

Les éventuelles défaillances constatées au cours de ce diagnostic doivent être corrigées. Les plus importantes font l’objet d’une contre-visite.

Le saviez-vous ? 1/5 des véhicules est concerné par la contre-visite d’après l’UTAC dans son bilan 2018 des contrôles techniques. Pourtant, de nombreuses contre-visites résultent de défauts mineurs faciles à identifier et à corriger soi-même. Préparez votre véhicule pour le contrôle technique en suivant notre check-list !

LES POINTS FACILES À CONTRÔLER SOI-MÊME POUR ÉVITER LA CONTRE-VISITE

L’IDENTIFICATION DU VÉHICULE

Vérifiez que vos plaques d’immatriculation avant et arrière sont lisibles, bien fixées, en bon état et conformes à la réglementation.

LA VISIBILITÉ

    • Vérifiez l’état de tous les vitrages, et plus particulièrement celui de votre pare-brise : tout éclat dans le champ de vision et toutes les fissures de plus de 30 cm sont rédhibitoires !

    • Contrôlez la présence, l’état et la bonne fixation des rétroviseurs internes, externes et des essuie-glaces.

L’ÉCLAIRAGE ET LA SIGNALISATION

Testez tous vos feux :

    • feux de position avant et arrière,

    • feux de croisement avant et arrière,

    • feux de route avant et arrière,

    • feux de brouillard avant et arrière,

    • feux stop,

    • clignotants,

    • signaux de détresse (warning),

    • éclairage de la plaque d’immatriculation.

Remplacez les ampoules grillées et faites réparer tout phare cassé.

LA CARROSSERIE

    • Vérifiez qu’aucune partie de la carrosserie ou des pare-chocs de votre véhicule n’est saillante ou coupante. Cela peut arriver après un accrochage.

    • Fixez parfaitement vos pare-chocs et vos baguettes de porte.

    • Assurez-vous que toutes les portes, le capot et le hayon s’ouvrent et se ferment correctement.

LES PNEUS

    • Faites changer vos pneus s’ils sont excessivement usés ou déformés (déchirure, entaille ou hernie sur le flanc, par exemple).

    • Assurez-vous que les deux pneus de chaque essieu sont de type et de marque identiques.

    • Contrôlez la pression de vos pneus.

LES FREINS

    • Contrôlez (ou faites contrôler) l’état d’usure des mâchoires et des plaquettes de frein, surtout si vous sentez que votre voiture se déporte au freinage.

    • Vérifiez le niveau du liquide de frein. S’il est en quantité insuffisante, cela peut diminuer l’efficacité du freinage et révéler la présence de fuites.

L’ÉQUIPEMENT DE L’HABITACLE

    • Contrôlez la fixation des sièges sur leurs rails et le bon fonctionnement de leur système de réglage.

    • Vérifiez que toutes les ceintures de sécurité sont présentes, en bon état (ni déchirure, ni coupure) et fonctionnelles. Attention aux boucles de verrouillage des ceintures qui se coincent parfois sous la banquette quand on rabat cette dernière !

    • Jouez du klaxon : il doit être en parfait état de marche.

LES ORGANES MÉCANIQUES

    • Ajustez le niveau d’huile.

    • Assurez-vous que le pot d’échappement est correctement fixé, qu’il est bien étanche et qu’il ne produit pas de bruit anormal.

Astuce : en complétant votre niveau d’huile moteur, profitez-en pour ajouter de l’additif ERC « Pro Tech Moteur » qui permet, entre autres, de réduire la consommation d’huile et les gaz d’échappement. Non négligeable en vue du contrôle technique ! Par la suite, vous pourrez utiliser l’additif en préventif, après chaque vidange, pour prolonger la durée de vie de votre moteur diesel ou essence.

LA POLLUTION

Sans appareil de mesure, difficile de savoir si votre voiture pollue ou pas. Cependant, vous pouvez être alerté par une fumée noire à la sortie du pot (problème de combustion du carburant).

Astuce : limitez la pollution de votre véhicule en lui administrant un additif ERC spécifiquement élaboré pour nettoyer votre moteur et ainsi réduire l’échappement de fumée noire :

Attention ! Un échappement de fumée blanche (liquide de refroidissement consommé par le moteur) ou bleue (huile consommée par le moteur) est signe d’un dysfonctionnement mécanique. Il nécessite des réparations chez votre garagiste.

Cependant, vous pouvez en prévenir les causes en entretenant votre véhicule tout au long de l’année avec des produits tels que les additifs ERC « TOP Injection » pour moteur essence ou diesel ou « TOP PRO PROTECH FAP Diesel ».

Vous pouvez également utiliser notre nouveau produit Nettoyage extrême 5+1 booster qui permet de décrasser votre moteur et passer votre contrôle technique en toute sérénité !

5 ASTUCES EN PLUS

    1. Avant le contrôle technique, vérifiez les niveaux de liquide de direction assistée et de liquide lave-glaces.

    1. Retirez les sièges bébé et rehausseurs si vous en avez.

    1. Roulez une vingtaine de kilomètres avec votre voiture avant de la présenter au contrôleur : un moteur chaud pollue moins qu’un moteur froid.

    1. N’oubliez pas votre certificat d’immatriculation ! Le contrôleur ne prendra pas en charge votre véhicule s’il ne peut l’identifier. Les photocopies de la carte grise ne sont pas admises.

  1. Enfin, même si ce n’est pas obligatoire pour réussir le contrôle technique, présentez une voiture propre, pour une bonne première impression !

    Laisser un commentaire